unnamed.jpg
Fotolia_10056570_XS.jpg
fotomelia-free-images-download-public-do
Caregiver-Flexibility.png

Lutter contre l’angoisse du huit clos

L’anxiété est une émotion tout à fait normale et naturelle, surtout face à ce bouleversement de vie et d’habitudes, liée aussi aux craintes concernant nos proches, la situation actuelle et l’avenir. L’incertitude sur la durée du confinement et l’évolution de la pandémie sont aussi un facteur d’indétermination. Il faut plusieurs jours pour s’adapter et réunir nos ressources intérieures, cognitives et émotionnelles.
 
Afin de ne pas tomber dans la frustration, la colère ou l’ennui, voici quelques suggestions pour lutter contre l’angoisse du huit clos.
 

1. Dédramatiser la situation

Être chez soi, ce n’est pas si terrible que ça. Vous êtes dans votre environnement, dans votre grotte, repaire ou cocon. Votre domicile est une garantie de ne pas perdre votre identité, votre intimité et une cohérence de votre existence. C’est votre lieu refuge.
 

2. Développer sa créativité

Être créatif, c’est pouvoir imaginer des solutions nouvelles dans son quotidien. La créativité n’est pas réservée aux artistes. Cette capacité à imaginer et à réaliser quelque chose de nouveau, que ce soit pour construire un projet, réaliser un objectif ou produire quelque chose d’original, nous l’avons tous. C’est donc le moment de se lancer dans un projet, l’écriture, le dessin ou tout autres objectifs.
 

3. Rester occupé

Ranger, trier, bricoler…toutes sortes d’activités que l’on n’a pas le temps de faire habituellement ou que l’on remet toujours à plus tard. C’est aussi l’occasion du partage comme faire ensemble la cuisine, prendre du temps pour lire, revoir nos films préférés, réécouter nos titres musicaux ou en découvrir de nouveaux.
Il est souhaitable et face à ce temps, de réapprendre à développer nos centres d’intérêts tout en diversifiant nos activités et limiter les excès (alcool, tabac, télévision, internet, réseau sociaux, …)
 

4. Prenez soin de vos proches, renouer avec votre famille

Passer du temps ensemble si nous n’êtes pas seul, dans des temps définis afin de respecter également le temps de chacun. Cultiver le lien et les relations sociales avec votre famille et proches.
 

5. Relaxation et bien être numérique

C’est peut-être aussi le moment de se remettre ou de découvrir le Yoga, la méditation ou des pratiques sportives. Votre corps comme votre esprit a besoin de détente, d’exercices et de sollicitations.
Bien dormir mais pas trop : garder un rythme, se lever à heures fixes avec des activités et des taches à réaliser dans la journée.
Ne soyez pas trop informé, juste un moment dans chaque journée : le flux d’information constant est néfaste pour le recul nécessaire et nourrit votre anxiété.
 

6. Voir le positif

Mettre sur une feuille ses émotions, ses pensées, positives ainsi que négatives. Mettre en avant 3 beaux moments qui se sont passés lors de votre journée. Rompre avec la dévalorisation de la situation et apprécier les aspects positifs de votre quotidien.
 
 
L’anxiété et la peur sont des émotions naturelles qui peuvent également vous aider à augmenter votre niveau de concentration et de vigilance. Cette nouvelle situation est aussi l’occasion de renforcer votre résilience et révéler du sens à votre existence.